Les dernières nouvelles
Accueil / Photos / Le Sud-Est de l’Alaska

Le Sud-Est de l’Alaska

Voyage Yukon Alaska 2016 by Canada Suisse

6e étape – Le Sud-Est de l’Alaska

Le passage de la frontière entre le Canada et les USA s’opère à une trentaine de kilomètres de Beaver Creek. Après un contrôle d’identité sans histoire, on emprunte la route N° 2 en direction de la petite ville de Tok, important carrefour autoroutier au centre-est de l’Alaska. Tok s’étend sur une vaste plaine alluviale, la Tanana Valley, entre la rivière Tanana et la Chaîne d’Alaska. Tok se situe à près de 350 kms de Fairbanks, à plus de 500 kms d’Anchorage et au sud, à 410 kms de Valdez.

Puis, on prend la direction du “Parc National et réserve national de Wrangell-St-Elias”. La région du parc se trouve dans une réserve de biosphère et est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

L’entrée nord du parc s’opère par Slana, et est accessible par une route de terre et de gravier jusqu’à la destination finale, Nabesna, qui se trouve à la base de White Mountain, dans les montagnes Wrangell, le long de la rivière du même nom. Notre champ de vision est fort limité, eu égard aux conditions atmosphériques qui se dégradent au fur et à mesure de la matinée. Mais cela fait partie du périple et il faut l’accepter sans autre !

La route se poursuit jusqu’à Copper Center, située sur la Richardson Highway, au sud de Glennallen, et au nord de Valdez. Cette petite ville est inscrite au “National Registrer of Historic Roadhouses”

La balade prend fin à Valdez, soit à peu près à la même latitude qu’Helsinki, au sud de l’Alaska. L’approche routière de cette ville portuaire est absolument majestueuse.

Glaciers et paysages somptueux s’offrent à ceux qui ne peuvent ignorer une nature encore intacte. A part le port et la baie de Valdez, la ville n’a pas malheureusement pas d’intérêt.

L’Oléoduc Trans-Alaska termine sa course à Valdez, après avoir traversé l’Alaska depuis la mer de Beaufort au nord du territoire, ce sur une longueur de 1288 kms, à travers les terres.

C’est également ici qu’en 1989, le naufrage du tanker Exxon Valdez provoqua une très importante marée noire à une quarantaine de kilomètres de la ville et détruisit une importante partie de la faune et de la flore locales.

Un remerciement particulier à nos partenaires !

© Texte & Photos / Canada Suisse – OJ & JJ

Contributeur: Jonathan

A voir aussi

La réserve naturelle de La Pierreuse-Gummfluh

La réserve naturelle de La Pierreuse-Gummfluh est la plus grande réserve de Suisse romande avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :