Les dernières nouvelles
Accueil / Vidéos / Parcs Nationaux / Parc national Yoho

Parc national Yoho

Le parc national Yoho, qui tient son nom d’un mot d’origine cri exprimant la stupéfaction, est formé de parois rocheuses, de chutes majestueuses et de lacs glaciaires. C’est un parc de sommets enneigés, de rivières impétueuses et de forêts silencieuses. Un parc dont l’histoire est liée à un chemin de fer : on y trouve des tunnels en spirale à l’intérieur des montagnes et des histoires de trains fous.

Établi en 1886, le parc, dont la superficie actuelle est de 1 310 kilomètres carrés , est situé sur le versant occidental des Rocheuses, en Colombie-Britannique; il est bordé à l’est par le parc national Banff et au sud par le parc national Kootenay.

Les escarpements rocheux et accidentés du parc national Yoho ont été des obstacles de taille pour les premiers explorateurs du pays. Les montagnes qui rendirent la vie difficile aux travailleurs du chemin de fer contribuent par ailleurs à la formation de nombreuses chutes, dont les chutes Laughing, Twin et Wapta, et les chutes les plus hautes du Canada, les chutes Takakkaw, hautes de 254 m. Le silt transporté par l’eau de fonte des glaciers donne au lac Emerald et au lac O’Hara de riches reflets turquoise.

L’eau est responsable de la présence d’un pont en pierre naturel qui enjambe la rivière Kicking Horse. Le pont a été formé par les torrents d’eau qui ont percé un trou et façonné une surface plate. L’érosion a également contribué à la création d’une autre merveille du parc : des colonnes surmontées de débris glaciaires et appelées cheminées de fée, lesquelles sont situées à l’extrémité ouest du parc.

Quantité de plantes et d’animaux de la Colombie-Britannique sont répandus vers l’est jusque dans le parc national Yoho. Les nuages qui partent de l’océan Pacifique et voyagent de l’ouest à l’est s’enchevêtrent dans les hauts sommets de la ligne de partage des eaux. Les précipitations qu’ils apportent créent des zones de forêt humide où des espèces côtières comme l’aralie épineuse, le thuya géant et la pruche occidentale poussent en abondance.

On trouve dans le parc national Yoho un dépôt de fossiles parmi les plus précieux au monde, les shales de Burgess. Désigné site du patrimoine mondial en 1981, ce dépôt de schistes argileux contient les vestiges fossilisés de plus de 120 espèces d’animaux marins vieux de 515 millions d’années. Le site du patrimoine mondial des shales de Burgess fait maintenant partie du site du patrimoine mondial des parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, composé des parcs nationaux Yoho, Kootenay, Banff et Jasper, et des parcs provinciaux du Mont-Assiniboine, du Mont-Robson et Hamber.

Contributeur: Canada-Suisse

A voir aussi

Dempster Highway

Vidéo en accéléré effectuée en septembre 2016 avec une GoPro Hero 4 Black de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

%d blogueurs aiment cette page :